Session 2. Mixité de fonctions et d’usages. | 20-24 septembre | Mixité(s) et quartier populaire, de quoi parle-t-on ?

Au premier abord, les quartiers populaires sont parfois perçus comme ayant peu de fonctions et usages valorisants, avec, par exemple, des équipements commerciaux en déclin et des usages de l’espace controversés voire transgressifs. Cependant, ces considérations ne peuvent-elle occulter la diversité et la richesse de dynamiques, de fonctions, d’usages et de services plus discrets sur lesquels s’appuyer.

Lors de cette troisième semaine nous la mixité des fonctions et des usages à travers deux formats :

 

  • 15′ en aparté avec Nabil Zouari. Les centres commerciaux dans les quartiers, espaces de mixité(s) ?

Diffusion le 21 septembre

Fragilisés par les grandes surface, vétustes et mis en danger lors des rénovations urbaines, Nabil Zouari propose un autre regard sur les petits commerces des quartiers populaires à l’utilité sociale souvent sous-estimée.

  • Article. Les rez de chaussée, espace d’une mixité fonctionnelle pour tous ?

Diffusion le 23 septembre

En ville, les rez-de-chaussée sont souvent considérés comme des révélateurs de la vitalité économique d’un quartier, signes ” de l’intensité de la vie urbaine”. Espaces de commerces de proximité, services ou encore seuils d’entrée vers le logement, les rez-de-chaussée sont accessibles à tous depuis l’espace public. Pourtant, ils sont souvent conçus, programmés et aménagés à posteriori par addition aux immeubles de logements. Quelle peut être la prise en compte du potentiel de ces espaces et de leurs usages dans les quartiers ?