Rennes – Le café du facteur

Le café du facteur est une rencontre hebdomadaire dans les halls d’immeubles de Maurepas qui permet aux habitants de rencontrer leurs voisins et les acteurs du quartier.


Les objectifs en santé

Le taux de personnes seules au sein du quartier prioritaire de Maurepas est de 54% et certains de ces habitants sont très isolés. Le café du facteur permet des temps d’échanges entre professionnels et habitants favorisant le dialogue pour de rompre avec l’isolement. Cette action donne également la possibilité aux habitants de s’exprimer sur leurs conditions de vie. Ces temps de discussions permettent aussi aux acteurs présents d’orienter et d’informer les habitants sur les ressources présentes au sein du quartier.
Plan d’Actions Territorial de Rennes

Présentation du projet

Dans un contexte d’isolement grandissant et de repli sur soi, les relations de voisinage ont tendance à se dégrader. Le facteur ne jouant plus son rôle d’interlocuteur privilégié auprès des habitants par manque de temps, l’idée de recréer un espace de dialogue a émergé. Ainsi, Le café du facteur est né en 2012 de l’envie de recréer du lien social à travers des temps de discussion et d’échanges entre les acteurs du territoire et les habitants de Maurepas.

L’action est, en partie, impulsé par Archipel Habitat (bailleur social). De ce fait, les habitants concernés par l’action sont les locataires de ce bailleur au sein du quartier prioritaire de Maurepas.

Pendant ces temps de rencontre, un professionnel du Centre Social, un professionnel opérationnel (membre d’associations diverses, Archipel Habitat…) et un habitant bénévole sont présents en bas des tours et proposent des boissons et des gâteaux aux habitants favorisant ainsi la convivialité.

Les objectifs de ces rencontres sont multiples. Le café du facteur permet est à la fois de rompre l’isolement et de faire remonter les problèmes du quotidien ; de faire connaître les associations et les animations qui sont organisées sur le quartier et d’avoir un interlocuteur de proximité pour signaler les problèmes techniques liés au logement (Archipel Habitat).

« Le Café du facteur permet de prendre le pouls du quartier »
Solenn Ragui, animatrice-coordinatrice au Centre Social de Maurepas

Structuration et format de l’action

Tous les mardis de 10h30 à 11h30, le café du facteur prend place dans un hall d’immeuble appartenant à Archipel Habitat. Ce hall est sélectionné en janvier, par le groupe de pilotage. Cette action est gratuite pour les habitants.

L’action débute en février jusqu’à la période estivale. Une pause est réalisée en juillet et août permettant au comité de pilotage de faire un bilan avant de reprendre en septembre jusqu’à décembre.

Financement de l’action

Les orientations stratégiques du contrat de ville ont été décliné au niveau de chaque territoire de la ville de Rennes (et donc Maurepas) par un Plan d’Actions Territorial (PAT). Le PAT est issu d’un travail de co-construction menée par les acteurs du quartier (collectivités, services de l’État, associations, habitants, acteurs économiques). Ceux-ci ont fixé cinq enjeux spécifiques au quartier. C’est par l’intermédiaire de ce document, donc indirectement par le Contrat de Ville, que le café du facteur obtient ses financements. En effet, cette action rentre dans le cadre de l’enjeu deux : “espaces publics” du PAT.

Mobilisation des habitants

Malgré des habitants réjouis par cette action, deux difficultés ont été repérées. Il y a peu de personnes en hiver et le temps d’une heure est trop court pour créer du lien social.

Repères

Structures porteuses : Archipel habitat et le Centre Social Maurepas
Lieu : Maurepas, Rennes
Temporalité : Une heure tous les mardis
Thèmes : Lien Social, Isolement
Action : Rencontre hebdomadaire en bas des tours avec  les habitants autour d’un café
Partenaires : Archipel Habitat, ATD Quart Monde, l’Observatoire et pôle d’animation des retraités rennais, direction de quartier Nord Est, Associations Cité et Médiation, les “Triporteurs de Maurepas”, Cité Citoyens, le “Comité des fêtes” de Maurepas.
Contact : Ragui Solenn, Animatrice socioculturelle /
solenn.ragui@assoarcs.com

Chiffres clés

Lancement en 2012
41% de personnes vivent seules à Maurepas
1 heure tous les mardis

A retenir

En allant échanger directement avec les habitants, les acteurs impliqués sont directement mis au courant des problématiques liés à l’immeuble (ex. bruit, isolement d’une personne etc.).

Crédit photo : Adobe Stock

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi