Brest – Atelier “Cuisine simple, pas chère et équilibrée”

L’atelier “Cuisine simple, pas chère et équilibrée” favorise l’apprentissage de recettes simples, équilibrées et pas chères avec des produits de la banque alimentaire à destination de migrants  et d’habitants du quartier de Bellevue à Brest.


Les objectifs en santé

D’après une étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, publiée en 2017, la consommation en grande quantité de sucres et de graisses est néfaste pour la santé. Cependant, l’enquête parue dans le journal “La Croix” montre que les prix des fruits et des légumes frais augmentent. Ainsi, il est difficile pour les personnes ayant de faibles ressources de pouvoir manger 5 fruits et 5 légumes et d’avoir une alimentation saine et variée.

L’objectif de l’atelier “Cuisine simple, pas chère et équilibrée” est d’initier des habitants et des migrants ayant de très faibles revenus à cuisiner équilibré et de manière économique tout en découvrant des produits locaux. Ces temps de mixité autour de la préparation de repas favorisent également l’insertion sociale des participants et la création de lien social.
LaNurition.fr et Journal le Monde, publié le 12 juillet 2017

Présentation du projet

Le Centre Social de Bellevue en partenariat avec le CCAS et deux associations d’aide alimentaire : la Halte d’accueil Frédéric Onazam et Le Phare ont mis en place l’atelier “Cuisine simple, pas chère et équilibrée” en 2015, après avoir constaté que les structures d’aide alimentaire étaient très souvent confrontées à des refus ou rejets de denrées de la part des bénéficiaires. Ces derniers ne connaissaient pas les produits distribués et ne savent pas comment les cuisiner ou s’en servir.

Cet atelier de cuisine permet d’apprendre à réaliser des recettes simples, sans trop d’ingrédients et à moindre coûts. Les produits alimentaires proviennent de la banque alimentaire et en complément d’achats fait auprès du Cabas des champs, un groupement d’achat alimentaire solidaire au centre social de Bellevue et d’achats au  supermarché. A la suite de cet atelier, un repas convivial est organisé dans une grande salle à côté de la cuisine équipée au sein le Centre Social avec la possibilité pour chaque participant(e) de convier un membre de son entourage. Une moyenne de 10 personnes partagent le repas de midi.

L’atelier réunit au maximum 10 participants  : 5 personnes migrantes orientées par le Phare, accueil de jour de l’association AGHEB (soutien aux personnes en difficulté psycho-sociale) et la Halte d’Accueil (association de lutte contre l’exclusion) et 5 autres personnes du quartier de Bellevue orientées par les travailleurs sociaux. La grande majorité des participants sont des femmes. Pour mettre en place cet atelier, 2 bénévoles habitantes dans le quartier de Bellevue, 1 bénévole de la Halte d’accueil et une professionnelle ou un service civique du Phare sont mobilisés à tour de rôle.

Les cuisiniers sont également invités à partager leurs pratiques culinaires. Cela les valorise et peut leur redonner confiance en eux. Les participants ne sont donc pas uniquement bénéficiaires puisqu’ils sont invités à partager leurs savoirs et leurs cultures. Enfin, ce moment permet d’aborder les notions d’équilibre alimentaire et de prévention santé. Des conseils sont apportés tout au long de l’atelier, comme par exemple le fait de ne pas cuisiner trop gras.

Structuration et format de l’action

Cet atelier a lieu deux fois par mois, de 10h à 13h30, le temps de la préparation et du déjeuner. Il se déroule dans une cuisine équipée située dans le centre social de Bellevue. À côté de cette cuisine se trouve une grande salle permettant à tous les participants de manger ensemble.

Pour participer, une inscription est nécessaire. Toutefois, il est possible de s’inscrire au fur et à mesure et donc un engagement sur l’année n’est pas demandé. Cela facilite la participation des personnes qui n’ont pas besoin de se projeter sur l’année car cela peut être complexe pour celles qui cumulent des difficultés. Une participation d’un euro est demandée sauf pour les personnes ayant de très faibles ressources.

Les participants sont satisfaits de cet atelier. En effet, de nombreux retours ont été effectués : les participants se sentent en confiance et apprécient d’échanger autour de leurs pratiques alimentaires. Les personnes d’origine migrantes sont très régulières, ce qui montre l’intérêt qu’elles portent à cette action.

Financement de l’action

Pour l’année 2018, le budget nécessaire pour l’achat des denrées complémentaires aux dons de la banque alimentaire a été fourni par une subvention du service promotion santé de la ville de Brest.

Mobilisation des habitants

La mobilisation des habitants se fait principalement par les deux associations : La Halte d’accueil et Le Phare. Pour les habitants de Bellevue elle se fait par les travailleurs sociaux du quartier.

Repères

Structure porteuse : Centre social de Bellevue à Brest
Lieu : Bellevue, Brest
Temporalité : 2 fois par mois, de 10h à 14h
Thèmes : Cuisine, Apprentissage, Migrants
Action : Réalisation des recettes simples, sans trop d’ingrédients et à moindre coûts
Partenaires : CCAS de Brest, la Halte-accueil (distribution + repas) et le Phare (accueil de jour de l’AGHEB, association de distribution alimentaire)
Contact : Sylvie Mével, Référente famille au centre social / sylvie.mevel@caffinistere.cnafmail.fr

Chiffres clés

Lancement en 2015
Accompagnement de 10 personnes :
5 personnes migrantes
5 personnes en difficultés de Bellevue
1 atelier tous les 15 jours encadrés par des bénévoles et/ou professionnels

A retenir

Un atelier cuisine à 1€ ou gratuit, où l’on peut cuisiner ensemble de manière économique et équilibrée en créant du lien social !

Crédit photo : Pixabay

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi