Webconférence | Revitalisation économique des commerces

Revitalisation économique d’une centralité commerciale

Regards croisés – territoires en Politique de la ville et ruraux

Quelles expérimentations et quels croisements de pratiques ?

Quels enseignements Post-covid?

Publics cibles :

–      Elus et professionnels, réseaux d’entreprises, associations.

–     Développement économique, emploi / insertion, développement urbain et de la cohésion sociale, etc.

Enjeux :

La revitalisation économique est un enjeu important pour les territoires, qu’elle soit engagée à l’échelle d’un quartier de grands ensembles, d’un centre ville ou d’un centre bourg les approches visent à restaurer des aménités et des services nécessaires aux habitants tout en restaurant une certaine attractivité.

Ces projets de revitalisation nécessitent une approche globale tant au niveau de l’habitat, des mobilités, de l’implantation d’activités et de services tout en mobilisant différents leviers. La nécessité d’agir en transversalité tout en mobilisant une pluralité de partenaires s’avère essentielle pour garantir la cohérence d’un projet de revitalisation.

En Bretagne et Pays de la Loire, 19 territoires ont signé une convention « Action cœur de ville » qui vise à redonner de l’attractivité et du dynamisme aux centres des villes petites et moyennes, véritables pôles économiques et démographiques des territoires.

Parmi ces 19 territoires 15 sont également en politique de la ville, avec 11 programmes de rénovation urbaine dont le traitement économique et commerciale permettent d’envisager de nouvelles configurations.

Des dispositifs régionaux complémentaires apportent ingénierie et conseils. A l’exemple de la Région Bretagne  qui accompagne 117 collectivités en Etudes et en travaux sur leur projet d’attractivité de centre.

RésO Villes a souhaité explorer les apports entre les points de convergence entre ces deux politiques publiques et les faire dialoguer sous le prisme de la revitalisation économique, en croisant les regards d’acteurs de terrain.

Intervenant.e.s :

-Loïc Guilbot, Responsable du groupe Projet de Territoires et Aménagement
Département des Transitions Territoriales, CEREMA

Présentation

-Nicolas LEBERRE, Directeur de Citizen Factory

La commune d’Odos souhaitait initier une démarche d’innovation participative en lien avec la réinvention de son centre-bourg et le maintien/ le développement de services et activités économiques. Dans cette perspective, un projet d’expérimentation avait été validée avec La Poste, dans le cadre du contrat de présence postale territoriale 2017-2019.

Présentation

-Hilal SAFAK, Cheffe de projet Boutik Ecole

Concept totalement innovant, la Boutik’École forme des futurs commerçants par une alternance entre temps de formation et mise en situation réelle.
Cette formation in situ leur permet d’acquérir des compétences en gestion de projet, d’apprendre les techniques de vente, et surtout de se confronter à l’ouverture d’un magasin.

Au sein d’une Boutik’École, chaque futur(e) commerçant(e) bénéficie d’un programme d’accompagnement personnalisé en lien avec son activité professionnelle et peut débuter la commercialisation de ses produits.
L’objectif est d’apprendre et d’expérimenter toutes les étapes d’une ouverture de point de vente.

Présentation de la Boutik Ecole de Lorient

Revoir la Mise en débat:

Ressources:

Grille d’analyse sociologique – Les facteurs d’attractivité d’un centre-bourg | CERUR / MANA

“Une des réponses relève de l’adaptation des centres-bourgs à la manière dont les habitants désireraient y vivre : aménager des aires de jeux et des espaces piétons sécurisés, redonner de la luminosité à l’habitat existant et développer des formes d’habitat diversifiées, proposer des jardinets ou encore développer les activités festives et associatives.”

Consulter l’étude et la grille d’analyse

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi