Concours Talents des Cités 2020 en Bretagne et Pays de la Loire

A l’initiative du Ministère chargé de la Ville et du Logement et de Bpifrance, le concours Talents des Cités a été créé pour valoriser les initiatives et les réussites entrepreneuriales dans les quartiers prioritaires de la ville. Il s’inscrit comme un temps fort de l’ambition “Entrepreneuriat pour tous”.

L’ANCT (ex-CGET – Epareca), France Télévisions, Radio France, le Club du XXIe siècle et le Club d’anciens lauréats du concours, par leurs soutiens, se joignent à cette dynamique qui mobilise tout l’écosystème de la création d’entreprises. En lien étroit avec les directions régionales de Bpifrance, BGE coordonne l’organisation locale du concours.

En région Pays de la Loire, Bretagne, les jurys (Merci BPI d’avoir associé RésO Villes) viennent de désigner quatre lauréat.e.s, qui ont été évaluées selon leur parcours (motivation, profil entrepreneurial), la viabilité économique et financière de leur projet, l’impact de leur activité sur le quartier (création de lien social et d’emplois), et leur mission « d’ambassadeur des quartiers » :

En Pays de la Loire :

Catégorie Émergence

MIA Mati | Aouka SOMIA

Somia Aouka, 33 ans, a suivi des formations de couture en Algérie, où elle a créé son propre atelier.
Une fois revenue en France, elle se forme sur Internet au logiciel de création de broderies Wilcom.
Après avoir été vendeuse dans une mercerie, puis organisatrice de mariages, elle devient couturière
professionnelle puis retoucheuse. Elle travaille aujourd’hui au lancement de son propre atelier de
couture, MIAMATI.

Catégorie Création

Maroccosm’etik |Yasmina EL KOUBAILY

Après plusieurs années d’expérience dans l’accompagnement de jeunes, Yasmina, 27 ans, a suivi une
formation dans le cadre du LAB (Lanceur à Business) porté par la Fondation Apprentis d’Auteuil, afin
de monter son entreprise. Ses principales motivations ? faire découvrir au grand public les produits
de beauté naturels du Maroc, son pays d’origine tout en se positionnant comme une ambassadrice
de l’insertion professionnelle dans les quartiers prioritaires.

En Bretagne :

Catégorie Émergence

MADY & Co | Hélène BOURGUIGNON

L’objectif de MADY & CO (Maison d’Alimentation Durable Interprofessionnelle et Intergénérationnelle) est de mettre en relation des acteurs divers (commune, habitants, associations et commerçants) dans le cadre d’un commerce alimentaire local et abordable au sein du quartier de Kerihouais. Ce concept solidaire, local et durable permettrait à la fois de faciliter les approvisionnements des lieux de consommation en produits locaux et aux entrepreneurs de l’alimentaire de se lancer en sécurisant leur parcours professionnel grâce à des boutiques écoles. Elle souhaite maintenant passer à la phase de prototypage. MADY & CO a été modélisé dans le Cocci Market du quartier, grâce à 50 bénévoles aux compétences très diverses, en attendant de démarrer le commerce dans 2 ou 3 ans et de créer ainsi 3 postes.

Catégorie Création

RPS – le jeu | Jamarber MADHAJ

A 41 ans dont 7 en milieu carcéral, Jamarber s’appuie sur son expérience personnelle pour sensibiliser les jeunes à la réalité de la vie pénitentiaire. Pour cela, il invente le premier jeu autour de la prévention de la délinquance : « RPS » pour « Remise de peine supplémentaire ». Une idée qui a germé grâce à un stylo quatre couleurs et un calendrier en carton sur lequel il écrit son quotidien. Ce jeu dans lequel le joueur passe obligatoirement par la case prison, dépeint les conséquences d’une incarcération. Une action de prévention ludique auprès des jeunes. Pour commercialiser son jeu, Jamarber démarche les institutions judiciaires et scolaires, mairies… quartiers prioritaires pour lesquelles il anime déjà beaucoup de conférences et mène des actions de prévention. A terme, il souhaite toucher encore plus de personnes grâce à son jeu.

Félicitations à à toutes et tous!