Réseau Hlm pour l’habitat participatif

La loi “ALUR” de 2014 a consacré la reconnaissance des démarches participatives dans l’habitat et a reconnu le rôle que pouvaient jouer les organismes d’Hlm dans leur concrétisation.

Depuis une dizaine d’années, « l’habitat participatif » avait de fait connu en France des avancées importantes, comme la mise en réseau des initiatives habitantes, l’essor de collectivités territoriales promotrices d’appels à projets sur le thème, la publication de guides et de travaux de recherche, l’organisation de rencontres et de visites grand public…

Ces projets revêtent différentes formes, en accession sociale, location-accession, location seule ou mixée avec de l’accession.

Par la présente note, le Réseau Hlm pour l’habitat participatif souhaite expliciter le sens et la place que les organismes d’Hlm entendent jouer dans le développement des projets d’habitat participatif, qui représentent pour eux une manière de revenir aux fondamentaux même de leur mission d’intérêt général : la garantie de la solidarité et du lien social dans l’exécution du droit au logement pour tous.

Télécharger la note