Expériences pour des espaces résidentiels collectifs supports de bien vivre | Cycle de diffusion

Des espaces à enjeux : depuis la nuisance jusqu’aux bénéfices pour les habitants explorer la diversité des situations et des réponses mises en œuvre

Les halls, parties communes et les abords immédiats des immeubles résidentiels sont traversés, occupés, habités quotidiennement par leurs résidents. Cette dimension en fait des espaces à enjeux importants pour les bailleurs, les locataires du point de vue de la tranquillité et de la qualité de vie. La position centrale de ces espaces collectifs est – malheureusement – souvent visibilisés, médiatisés et mis en avant lorsqu’ils deviennent pour les habitants de véritables sources de nuisances.

Bien-évidemment, l’énergie dépensée pour trouver des réponses aux problématiques de sécurité ou de dégradation n’est pas à mettre en cause, bien au contraire. En revanche ces contextes occultent des situations plus nuancées voire de véritables réussites en faveur du bien vivre ensemble et de la qualité de vie dans ces lieux collectifs.

 

Dans ce travail itératif et prospectif, nous sommes partis à la rencontre de différents acteurs et actrices qui peuvent se trouver concernés par ces questions (bailleurs, USH, collectivités locales, associations, architectes, forces de l’ordre, etc.) afin qu’ils nous partagent leurs enjeux, leurs problématiques mais aussi -et surtout- leurs réflexions et expérimentations.

La question du bien-vivre ensemble et de la tranquillité de ces espaces résidentiels collectifs doit se penser en amont de l’émergence de premières difficultés. En effet, favoriser l’interconnaissance entre les voisins, l’appropriation de ces espaces par les habitants et les présences sont autant d’éléments qui peuvent permettre d’éviter un basculement vers des situations dégradées. Ainsi, dans ce programme de diffusion, nous proposons de mettre en regard et en lien un panel d’expériences qui montrent la diversité des situations : des interventions à des fins sécuritaires, des expériences d’animation de proximité, des opérations plus globales s’appuyant sur un ensemble d’acteurs et de réponses pour réinstaurer durablement des conditions résidentielles agréables.

 

Une diffusion en deux temps

1. Février 2024. Publication des fiches expérience

Thématique par thématique, nous publierons sur notre site les articles présentant les différentes expériences rencontrées.

2. Avril 2024. Publication d’une synthèse regroupant les expériences et apportant un regard réflexif

Afin de regrouper ces fiches expérience mais surtout afin d’enrichir ces présentations de synthèses et de regards réflexifs sur ces enjeux et les pistes de solutions qui peuvent être mises en place ou améliorées, nous publierons un numéro dédié de la revue Grand Angle au printemps 2024.

 

Thématique abordées et articles (à titre indicatif) :

1. Du repérage à l’intervention situationnelle : identifier et répondre aux situations problématiques

    • Diagnostiquer et localiser. L’expérience de la cartographie partagée en inter-bailleur à Nantes Métropole conduite par l’USH Pays de la Loire
    • Recensement des dispositifs de réaménagement de halls moins propices aux détournements d’usages/dégradations
    • L’expérimentation de structures de pré-Halls pour renforcer la sécurisation temporairement par Nantes Métropole Habitat
    • L’exemple des réductions de halls de Le Mans Métropole Habitat
    • La vidéosurveillance est-elle un dispositif efficace ? État des lieux des connaissances
    • La pénalisation des attroupements dans les parties commune, retour sur l’expérimentation de l’Amende Forfaitaire Délictuelle (AFD)

 

2. Le mode projet global et multipartenarial pour faire émerger des nouvelles solutions et amorcer une dynamique positive

    • L’expérience de la reprise des tours Champlain par Villogia (Nantes Nord)
    • L’expérience d’Espacil Habitat à Villejean (Rennes)
    • L’expérience d’Atlantique Habitation à Rezé Château

 

3. Le rôle de la politique de proximité comme vecteur préventif ou d’accompagnement des situations difficiles

    • La politique de proximité volontariste d’Archipel Habitat : des gardiens qui habitent le quartier
    • Occuper les lieux. Exemples d’actions d’animation sociale dans les halls
    • Dispositifs de médiation en heures décalées. Mesurer et prendre contact avec les phénomènes d’occupation des halls (Soli’cité & Nantes Métropole Habitat, Médiacité au Mans et à Rennes)
    • Du théâtre dans les halls à Châteaubriant (Paq la Lune)

 

4. Réactiver les rez-de-chaussée. Enrichir les fonctions et les activités en pied d’immeuble et favoriser d’autres formes d’occupation des espaces publics et résidentiels

    • Accueillir des activités associatives ou économiques en rez-de-chaussée pour animer les abords : repérage d’expériences
    • L’expérience de l’APRAS sur la gestion des Locaux Collectifs Résidentiels (LCR) : maintenir et soutenir les dynamiques associatives et habitantes en ultra-proximité
    • Réhabilitation des locaux vélos pour des espaces utilisés parce que pratiques et fonctionnels. L’expérience de Paris Habitat
    • Réintroduire et animer des espaces communs à destination des résidents. Le cas de la réhabilitation de la Tour de Guérande (Rennes, Archipel Habitat)

 

5. Réappropriation des espaces résidentiels collectifs par les habitants. Changer le rapport à ses espaces partagés

    • Réalisation, exposition, puis installation de fresques « Odorico » par les habitants de Maurepas (Archipel Habitat)
    • Des chantiers jeunes pour réinvestir positivement les espaces résidentiels (Aiguillon Habitat et Poissy)
    • Dans mon Hall. Un festival de court métrage par et pour les habitants : changer l’image des quartiers d’habitat social