Numérique et quartiers – 2 décembre 2016, à Brest

Le numérique facteur de développement économique des quartiers ?

La seconde rencontre du cycle de qualification du développement économique a réuni près de 70 personnes. Issus des milieux professionnels du développement économique, du développement social urbain et du numérique, les participants ont pu partager les enjeux que présentent le numérique pour les quartiers en matière d’e-inclusion, d’emploi et de développement économique.

Numérique et territoire : comment intégrer le numérique dans la politique de la ville ?

Un panel éclectique de professionnels ont offert un regard à 360° afin de mieux cerner la révolution opérée par le numérique.  Les interventions de Michel BRIAND ancien élu de Brest et membres du Conseil National du Numérique ; Elisabeth LEFAUCHEUR de la Ville de Brest ont dressé un panorama des enjeux et des actions à conduire pour que le numérique soit un outil au service du développement des territoires, de l’innovation, des solidarités et de l’emploi.
Parmi eux figurent la nécessité d’accompagner l’usage du numérique en direction des publics mais également des professionnels qui les accompagnent.

    

Les propos de Michel BRIAND font échos aux attentes des participants de développer les passerelles entre l’ensemble des parties prenantes, d’élever les compétences vis-à-vis du numérique, de travailler en commun.
« En développant une politique publique du numérique à Brest, l’intention première visait à réduire les inégalités, favoriser l’inclusion sociale et développer les usages.
Et puis petit à petit, nous avons appris « en marchant » de nouvelles pratiques, celle du faire avec qui laisse le temps aux uns et aux autres de s’approprier un projet à leur rythme, celle du donner à voir qui valorise les initiatives et ceux qui les portent, celle de l’attention aux initiatives qui encourage, celle de l’outillage qui met en capacité d’agir.
Ce sont les premiers pas d’une gouvernance contributive qui encourage l’implication des personnes, accompagne l’innovation sociale et met en réseau les acteurs, changeant la posture des élus et services qui deviennent animateurs plus que prescripteurs. »

Le numérique un atout pour les professionnels et les habitants

L’étude menée sur le Pays de Brest par la Maison de l’Emploi et de la Formation Professionnelle souligne quant à elle les besoins des professionnels. Face à l’évolution des pratiques et des usages, l’exercice des métiers s’en voit également bouleversé. Par ailleurs, la structuration de filière numérique territoriale sous-tend le développement de nouvelles compétences.

Des pratiques concrètes : Le numérique comme levier pour l’emploi, l’insertion professionnelle et la citoyenneté

L’association Défis, agit depuis 2007 en faveur de l’e-inclusion numérique en favorisant l’accès à l’informatique pour tous et en proposant des solutions complètes permettant à chacun de s’initier aux usages du numérique et d’acquérir du matériel à moindre coût.

Quartiers libres.TV, porté par ICEO / Sato Relais,  est un projet participatif qui mêle média, insertion par l’activité économique et pouvoir d’agir des habitants.

La Fabrique du Ponant portée par le consortium Les Petits débrouillards et Telecom Bretagne est un tiers lieu qui associe professionnels, habitants, étudiants, jeunes autour des pratiques numériques. Cet espace de coopération vise plusieurs objectifs :

Face Rennes est un réseau de 400 entreprises bretonnes fédérées autour de la lutte contre les discriminations, la promotion de la diversité et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au bénéfice des quartiers populaires.
La Grande École du Numérique de Rennes offre une passerelle entre les besoins des entreprises et les jeunes demandeurs d’emploi motivés par le numérique.

La start Up The Corner quant a elle évolue dans l’univers French tech, elle propose un espace de coworking, des évènements, du réseau, des formations aux numériques.

Télécharger le compte rendu de la rencontre

Télécharger le programme

 

logo-partenaires-numerique

 

Crédit photo : Frédéric Le Mouillour – Brest Métropole