Exposition à Hennebont : Mon quartier a un visage

En photo : Berthe Guégan, habitante du quartier (c) Pierre-Yves Nicolas

Sous ses airs de « quartiers prioritaires », Keriouker est un lieu de vie, qui pulse, respire, pleure aussi, et gronde parfois, puis s’illumine dans le sourire de Safina, dans le jardin de Nathalie, sous la plume de Réjane, au coin d’une rencontre.
Deux artistes ont rencontré certains visages de Kerihouais, Kenedy et Kergohic . Pour les donner à voir et à entendre.

À travers deux supports, deux approches, deux regards croisés : celui de Pierre-Yves Nicolas (photographe) et de Marie Fidel (écrivain public).

Leurs travaux, financés dans le cadre d’appels à projets Politiques de la Ville, ont donné naissance à cette exposition composée de portraits photographiques et de témoignages recueillis par Pierre-Yves Nicolas et de collectage de paroles d’habitants issus de l’ouvrage « Keriouker, Ecris-toi » conçu par Marie Fidel.

Cette exposition évoque la rencontre. Celle de deux projets avec les habitants.

En savoir plus sur l’exposition et l’ouvrage Keriouker “Ecris-toi !”