Exemples et ressources autour d’initiatives d’urbanisme tactique/temporaire

Crédit photo : Lionel Allorge

 

Après avoir présenté les grands contours de la méthode associée à l’urbanisme tactique et cherché à éclairé comment ils pouvaient participer à répondre aux enjeux qui se posent dans les quartiers dans cet été post-Covid19, nous vous proposons à travers différentes thématiques de présenter brièvement quelques projets qui semblent éclairants, inspirants.

Cet article est complémentaire aux trois premier et se veut être une ébauche. N’hésitez par à nous proposer vos réflexions ou projets [ici]

 

 

Végétalisation participative/collaborative. Cultiver et embellir les interstices urbains

Les initiatives en la matière sont probablement les plus nombreuses, les plus développées créant ainsi une diversité. Cette pluralité permet à chacun des territoires, en fonction de ces ressources, de s’inspirer afin de proposer un projet adapté à ces réalités et son envie. Ainsi, ces initiatives s’étendent de la végétalisation par les habitants de micro-interstices urbains jusqu’au jardin collectif.

 

Retrouvez cette infographie et les conseils/idées pour végétaliser : https://vegetalisons.paris.fr/vegetalisons/comment-vegetaliser.html

Suite à la mise en place des permis de végétaliser, la mairie de Paris a mis en place une plateforme internet dans laquelle sont recensées la grande diversité des interventions de végétalisation dans les espaces publics et même privés.

 

 

 

 

 

Typologie des formes autorisées d’espace de jardinage de rue. © Aurélien Ramos, 2018.

En parallèle de cette initiative parisienne, des chercheurs et journalistes ont cherché à recenser les différentes formes que peut prendre cette pratique de jardinage urbain. Au delà d’une simple énumération, des auteurs interrogent et étudient les jeux d’acteurs entre des habitants militants et des collectivités qui institutionnalisent ces procédés afin de les diffuser tout en les encadrant.

  • Le jardinage dans l’espace public : paradoxes, ruses et perspectives par Aurélien Ramos | [accès à l’article]
  • Aménager la ville par le jardinage : la végétalisation participative de Lyon par Amélie Deschamps | [accès à l’article]
  • Les potagers urbains en plein boom ! par Le Monde | [accès à l’article]

 

 

 

Ainsi que les ressources précédentes l’ont montré, la pratique de jardinage urbain peut débuter avec peu de moyen pourvu qu’il y ai l’envie l’autorisation. Pour faciliter, la mise en œuvre technique par des habitants ou des animateurs de ces micro-interventions urbaines, l’assocaition Anges Gardin en partenariat avec la Région Haut de France (entre autre) a réalisé ce Manuel des Jardiniers sans moyens

 

 

 

 

 


Paris Plages : “Chaque été, les berges de la Seine et du bassin de la Villette se transforment en station balnéaire.”

Occupation « estivale » des espaces publics des quartiers

De nombreux, et probablement de plus nombreux ménages habitants dans les quartiers politique de la ville vont à priori ne pas pouvoir profiter de vacances. Des interventions d’urbanisme temporaire ne peuvent, bien évidemment, pas compenser cette réalité difficile mais pourraient atténuer cette sensation en proposant des aménagements ou événements semblables à l’intention de Paris Plage ou de Transats en ville à Rennes.

A Rennes, l’événement transats en ville est présenté comme une parenthèse estivale

Les codes des vacances, de l’été (palmiers, parasols, transats, sable, etc..) sont un moyen d’apporter un peu de vacances dans les quartiers tout en les animant.

 

 

 

 


 

Pour aller plus loin…

 


Revenir au sommaire du dossier