Économies populaires : vulnérabilités et ressources | 21 septembre 2021

Visioconférence – 14h-16h30

L’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) dont le secrétariat est assuré au sein de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES) et le Réseau national des Centres de ressources politique de la ville (RNCRPV), s’associent pour partager leurs travaux et réflexions en cours autour des économies populaires / économies informelles.

Après la remise en juillet 2021 du rapport ONPV 2020 à Nadia Hai, Ministre chargée de la ville, cette rencontre sera l’occasion de découvrir son contenu et de mettre en évidence et en dialectique les vulnérabilités et ressources des habitants des quartiers populaires : Comment développer le pouvoir d’agir dans ces quartiers ? Comment identifier et reconnaître les ressources des quartiers populaires et de leurs habitants ? Comment construire des politiques basées sur ces ressources, voire productrices de nouvelles ressources ?

Ce sera l’occasion d’évoquer en détail la contribution de Romain Leclercq sur les ressources des quartiers populaires, et d’approfondir la réflexion en matière d’économies populaires avec Michel Peraldi et Claude Sicart : Comment s’affranchir de l’opposition entre travail « formel » et « informel » pour valoriser le travail tel qu’il se fait, et tenter de mieux le protéger et le valoriser ? Quels rôles de l’économie sociale et solidaire pour ce faire ?

Intervenant.e.s :

– Helga Mondésir, responsable de l’ONPV ;
– Romain Leclercq, contributeur au rapport ONPV 2020, post-doctorant, Laboratoire LAVUE Université Paris 8 ;
– Michel Peraldi, directeur de recherches à l’Iris (CNRS/EHESS) ;
– Claude Sicart, président de Poles S et membre du CNV.

Comment le CNV, l’ONPV, le RTES et le RNCRPV s’emparent chacun du sujet des économies populaires ?

En mars 2019, le ministre chargé de la Ville et du logement a saisi le Conseil national des villes (CNV) sur la question suivante : « Comment faire évoluer du non-lucratif vers du lucratif les projets et les initiatives des habitants ? ». Cette question a donné lieu à un avis du CNV rendu en octobre 2019. Celui-ci fait des recommandations pour promouvoir « la richesse économique et les savoir-faire économiques dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville ».

Plus récemment, dans son rapport 2020 publié en juillet 2021, l’ONPV souligne que les fragilités sociales des habitants des quartiers prioritaires, exacerbées pendant la crise liée à la Covid-19, ne peuvent s’appréhender sans considérer les ressources informelles mobilisées par les habitants. Une revue de littérature consacrée aux ressources des quartiers populaires, met l’accent sur le continuum formé dans les quartiers par le travail formel et informel.

Simultanément, le RTES, saisi par plusieurs collectivités territoriales, a lancé un « chantier de travail » consacré à « l’économie sociale et solidaire et l’économie informelle » qui rassemble pendant deux ans un groupe de collectivités territoriales volontaires autour de ce sujet.

Enfin, le groupe de travail Dévéco du RNCRPV explore le sujet de l’accompagnement des économies informelles dans les quartiers politique de la ville afin de venir en appui des collectivités territoriales et l’État à niveau local par des actions de formation, d’expertise et d’échange d’expériences.

Programme

13h45 – Accueil des participant.es
14h00 – Vulnérabilités et ressources des quartiers populaires : grandes lignes du rapport 2020 de l’ONPV
Helga Mondésir, responsable de l’ONPV

14h15 – Les ressources des quartiers populaires – Une revue de littérature sur l’à-côté des politiques socio‑urbaines
Romain Leclercq, Sociologue, anthropologue et urbaniste. Laboratoire LAVUE (UMR 7218) – Université Paris 8, Postdoctorant au Centre des Politiques de la Terre (Université de Paris – Science Po Paris)

Discutants :

– Michel Peraldi, directeur de recherches à l’Iris (CNRS/EHESS)
– Claude Sicart, président de Poles S et membre du CNV

15h00 – Echanges avec les participants

15h30 – Premiers retours sur le chantier de travail Economie informelle et ESS du RTES
Un.e représentant.e du RTES

15h40 – Panorama des démarches locales engagées au sein du RNCRPV
Plusieurs représentant.es des CRPV

16h20 – Clôture
Un.e représentant.e de l’Agence nationale de la cohésion des territoires

INSCRIPTION

Ressources :