Du PNRU au NPNRU : la mixité sociale toujours irréalisable

Par Serigne Touba Mbacké Gueye dans Idées & territoires, la Revue 2019
Crédit photo : IREV, quartier d’Amiens Nord

 

Résumé de l’article :

La complémentarité entre le Nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU) et le Programme de rénovation urbaine (PRU) réside dans le fait que les intentions sont les mêmes, à savoir améliorer les conditions de vie des habitants en s’appuyant essentiellement sur la transformation des fonctions urbaines dans les quartiers en difficulté, avec pour objectif la réalisation de la mixité sociale. Le moins que l’on puisse affirmer, avec certitude, est que la mixité, comme souhaitée et programmée dans le NPNRU et le PRU est devenue, à mi-parcours et/ou à terme, une « chimère ». Comment explique-t-on cette absence toujours constatée de mixité dans les quartiers prioritaires malgré les efforts colossaux déployés en sa faveur ? Pour répondre à cette question, le présent article s’appuie sur les exemples de rénovation urbaine dans les villes de Creil, de Saint-Quentin et d’Amiens.

 

Découvrir l’article

Découvrir le numéro complet de la revue

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi