15 min en Aparté avec Marion Porcherie de l’EHESP

Dans le cadre de nos échange sur les transitions dans les quartiers, nous avons invité Marion PORCHERIE, ingénieure de recherche à l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) à partager ses réflexions sur la manière dont les milieux de vie peuvent concourir à un meilleur état de santé des populations.

En se basant sur les principes de la promotion de la santé, notre échange permet de saisir :

– les enjeux de santé liés aux changements environnementaux et climatiques,
– les impacts sur les cadres de vie urbains,
– les fonctions des espaces verts et leurs liens avec la santé des populations

Enfin, cet échange nous offre une lecture des activités à encourager pour adapter nos modes de vies aux enjeux climatiques et environnementaux.

Vers une meilleure intégration de la santé dans les politiques publiques !

En prenant appui sur les 12 déterminants de la santé (Facteurs définissables qui influencent l’état de santé, ou qui y sont associés), les politiques publiques de droit commun peuvent faire évoluer les pratiques des acteurs de la ville. L’exemple des espaces verts est significatif et ouvre des perspectives intéressantes pour appuyer les transitions des quartiers. Si les pratiques des aménageurs ou des professionnels gestionnaires d’espaces verts y contribuent déjà, il reste encore des fonctions a activer pour diffuser les pratiques et intégrer les questions de santé à d’autres politiques publiques.

– Action de promotion sociale des espaces verts (activités sportives, évènements, promenades guidées, …)

– Action d’accompagnement des habitants à la gestion des espaces verts ce qui suppose des collaborations entre les services techniques et les associations

– Entretien des espaces verts (Mode d’entretien, préservation de la biodervisité)

– Aménagement de continuité écologique

Ce qui manque selon Marion PORCHERIE c’est l’intégration des questions de santé (de façon plus intégrée) dans l’ensemble des politiques publiques.

A titre d’exemple lorsque que l’on réaménage une cours d’école en y intégrant des espaces verts on oublie parfois l’incidence positive que ce nouvel espace peut impliquer sur la santé des élèves.

 

Quelques ressources pour aller plus loin:

– Espaces verts urbains – Promouvoir l’équité et la santé – Programme de recherche GreenhCity

– Espaces verts urbains – Un plaidoyer pour Agir – Ville OMS / réseau français

Le guide ISadOrA : une démarche d’accompagnement à l’Intégration de la Santé dans les Opérations d’Aménagement urbain