Signature de la première convention NPNRU à Rennes, le 16 février

La première convention du Nouveau programme national de renouvellement urbain 2014-2030 a été signée ce jeudi 16 février en fin matinée à Rennes par le président de la République.

« Toujours à l’avant-garde, pionnière en matière de politique de la ville depuis les années 70 » selon les termes mêmes de François Hollande, Rennes était la première des collectivités françaises à présenter sa copie à l’Anru (agence nationale du renouvellement urbain). Il ne manquait donc plus que la signature de la convention opérationnelle pour donner le coup d’envoi d’une transformation profonde de trois quartiers identifiés comme prioritaires – Le Blosne, Maurepas (avec deux secteurs Gayeulles et Gros-Chêne) et Villejean, a rappelé François Hollande.  Des tours y seront déconstruites, d’autres rénovées, les pôles commerciaux seront repensés et des activités économiques y seront implantées, pour un montant évalué à 500 millions d’euros.

La visite présidentielle a d’ailleurs débuté au cœur de l’un de ces quartiers rennais en pleine mutation, Maurepas, à la rencontre d’habitants, conseillers citoyens, associations et agents de police, avant la tenue du discours officiel. Le président de la République a arpenté le quartier, avec la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, la secrétaire d’État à la Ville Hélène Geoffroy, et la maire de Rennes Nathalie Appéré.

« Ce quartier n’est pas le plus riche de France mais est sans doute l’un des plus joyeux de France, parce qu’il y a une forme de vitalité, d’espérance, de reconnaissance » a-t-il souligné, disant sa fierté d’avoir été accueilli par les habitants du quartier.

Sources :
Ouest-France
Le moniteur
20 minutes
Télécharger le dossier de presse – Première convention du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi