[Article] Les réseaux sociaux pour un Conseil Citoyen : pour qui ? pourquoi ? comment ?

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Elise Ménager Durand, Social Média Manager pour les comptes réseaux sociaux de la Ville de Nantes et Nantes Métropole au parcours atypique et à l’énergie débordante qui est venue échanger avec nous sur la question des réseaux sociaux pour les Conseils Citoyens.

Pour résumer les grandes lignes de son intervention.

Pourquoi ?

Deux grands objectifs aux réseaux sociaux : Gagner en visibilité et construire un collectif en ligne,  ce qui le distingue d’un site internet ou d’un blog classiques.

La construction d’un collectif est utile pour les échanges entre les membres du Conseil mais aussi les membres de l’interconseil. Le réseau social est plus souple que le mail et revêt un caractère plus collectif, spontané et réactif.

Pour la visibilité, la vitrine du Conseil Citoyen en somme, elle nous a rappelé que communiquer sur le web ne veut pas dire être présent sur tous les réseaux sociaux. Ce n’est pas forcément intéressant pour un conseil citoyen d’avoir un compte sur Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram….

Il s’agit d’une question de public et d’objectif mais il semble évident que Facebook est le réseau social le plus utilisé et le plus connu en France. C’est un outil agile et surtout très bien référencé.  En clair, si vous tapez « Conseil Citoyen Untel » sur Google, la page Facebook arrivera largement en premier.

Ce qu’il faut retenir

  • La régularité : Décider d’avoir une page Facebook oblige à travailler sur un contenu régulier parce qu’il n’y a rien de plus déprimant qu’une page qui date de 2015 ou qui n’est pas alimentée. Elise nous a indiqué que la fréquence idéale de publication sur Facebook est d’environ 3 fois par semaine avec une proposition de mise en place d’un Calendrier Editorial. Qu’est ce que c’est donc ? C’est un calendrier qui donne le rythme des publications et qui permet à tous de comprendre l’activité du conseil.  Ex : Le lundi : Actu Conseil/Quartier… /Le mardi : Une sortie enfant /Le vendredi : Une idée WE. Quelques exemples de contenu possibles : annoncer des dates clés (un prochain événement, dans le quartier, etc.) valoriser vos projets du moment, revenir sur des événements que vous avez organisé (proposer aux participants de se tagguer sur les photos).
  • 2 grandes règles : Concision et authenticité

Comment « booster » sa page ?

Le conseil citoyen doit définir deux ou trois profils « administrateurs » pour éviter de faire peser sur une seule personne les publications mais aussi pour multiplier les possibilités d’interactions. Il faut donc, au commencement d’une page publique, ne pas hésiter à demander en amis les acteurs du quartier, la presse locale, les autres conseils…. L’astuce, dans un premier temps, est de « liker » les publications de ceux qui pourront être de bons relais plus tard. Travailler avec minutie la présence sur Facebook au-delà de la page permet d’être identifié plus vite.

Et surtout, les premiers ambassadeurs de la page Facebook seront les membres du conseil citoyen. Enfin, sur les photos, les règles de droit à l’image s’appliquent (fiche à venir sur ce sujet).


Voir aussi l’article : La Communication, cheval de bataille du Conseil Citoyen de Saint-Malo