Réseau des coordinateurs GUP

Rencontre du 26 juin 2014, à Rennes

Cette journée inscrite dans le cadre du cycle de qualification « Mobiliser le droit commun, du mot d’ordre à la pratique», a réuni une trentaine de participants d’origines diverses : collectivités (prévention, politique de la ville, cohésion sociale, rénovation urbaine, GUP…), Etat (DREAL, délégué du Préfet), CCAS, centre social, bailleurs.

Suite à l’intervention de Thomas KIRSZBAUM, sociologue, chercheur associé à l’Institut des sciences sociales du politique (ENS Cachan/CNRS), les participants se sont répartis en ateliers construits autour d’expériences concrètes de mobilisation du droit commun :

De la GUP (Gestion urbaine de proximité) sur les quartiers prioritaires à la GEP (Gouvernance espace public) à Brest

Intervenante : Martine DALLET, responsable de la mairie de quartier Bellevue à la Mairie de Brest, en charge de la GUP et de la GEP

• La médiation de la mission GUP pour une intervention des politiques de droit commun renforcée sur les territoires prioritaires :
– Le fléchage de crédits de droit commun « espaces publics » sur les quartiers prioritaires en démarche GUP.
– La gestion des encombrants et les rôles respectifs de la mission politique de la ville, secteur GUP et des services gestionnaires métropolitains

Intervenants : Aurélien BESNARD, chef de projet GUP à la Mission politique de la ville de Nantes Métropole et Stéphanie LE BLEVEC, coordinatrice de la GUP, Mission politique de la ville à Nantes Métropole

• De la GUP à Habitat Qualité Service, la part de la TFPB, la place du droit commun dans les interventions des bailleurs pour améliorer la vie quotidienne de leurs locataires en lien avec leurs partenaires.

Intervenant : Pascal BOUCHER, chargé de l’action sociale au Toit Angevin

Les ateliers, restitués en plénière et les réflexions ont été mises en débat afin de mieux identifier les conditions favorables à la mobilisation du droit commun en matière de GUP dans les futurs contrats de ville.
Avec : Thomas KIRSZBAUM, sociologue et Sabine GIRAULT, chef du service énergie climat transports et aire métropolitaine (SECTAM), DDTM d’Ille et Vilaine ; Anne CHEMIER, conseillère à l’action professionnelle, Union Sociale pour l’Habitat

photo1_gup photo2_gup photo3_gup

Rencontre du 14 juin 2013, à Nantes

La deuxième rencontre du réseau GUP portait sur le thème de la participation des habitants.
Elle a réuni une trentaine de représentants des collectivités et des bailleurs de Brest, Rennes, Lanester, Lorient, Cholet, Nantes, et Trignac.

Claire Prédal, coordinatrice du projet européen USER « changements et conflits dans l’usage des espaces publics » à Grenoble agglomération, a présenté la méthode d’implication des habitants, mise en oeuvre dans le programme USER : proposer de nouvelles solutions pour la conception et la gestion des espaces publics, renouveler et améliorer les actuels modes de gestion de la ville.

L’après-midi, Aurélien Besnard, chargé de mission GUP, a présenté les démarches menées localement dans le cadre de la GUP à Nantes Métropole et les actions qui ciblent la participation des habitants, notamment le  « baromètre GUP », qui permet tous les deux ans d’avoir un retour des habitants sur les actions. Sa présentation était étayée par les propos de Claire Parda, chargée de mission urbanisme et services urbains à la ville de Nantes et Fabien Chapedelaine, chef de projet CUCS à la ville d’Orvault.

Rencontre du 18 septembre 2012, à Lanester

Cette première rencontre a réuni des représentants de Brest, Lorient, Lanester, Saint-Brieuc, Lannion et Nantes. La présentation des démarches GUP de chaque ville a permis de montrer la richesse des expériences.

Myrianne Coché, Adjointe à la Ville de Lanester a accueilli le groupe en insistant sur l’intérêt des démarches de GUP sur les quartiers, dans la cadre de la rénovation urbaine et des Plans Stratégiques Locaux.