Recherche-action jeunesse : Conduire un projet expérimental en direction des jeunes de quartiers populaires

PHASE 1

Durant les années 2009 et 2010, RésO Villes a engagé avec sept villes du grand Ouest – Angers, Brest, Lorient, Nantes, Quimper, Saint-Nazaire et Rennes -, en partenariat avec l’INJEP et les DRJSCS Bretagne et Pays de Loire,  une recherche-action, dont l’objectif était d’interroger l’offre politique impulsée à l’échelle locale par les municipalités et leurs partenaires en direction des jeunes des quartiers, afin, d’une part de mettre en avant les faisceaux de représentations, d’enjeux et de constats à partir desquels se construisait cette offre, et, d’autre part d’en apprécier la pertinence.

Basée sur 7 enquêtes de terrain constituées notamment de 122 entretiens sociologiques (67 professionnels et 55 jeunes), et une quinzaine de rencontres de débats mobilisant plusieurs dizaines de professionnels, d’élus et d’experts de la question (sous forme de journées d’ateliers ou de conférences-débat), la recherche-action  a produit de la connaissance sur :

  • l’ethnographie des jeunes 16-30 ans des quartiers populaires (parcours de vie, besoins…) ;
  • des éléments de diagnostic concernant les projets politiques de jeunesse tels qu’ils étaient pensés et mis en œuvre dans les villes en mettant en évidence leurs atouts et leurs limites ;
  • les enjeux-clés à inscrire au cœur d’une politique de jeunesse concernant les thématiques sur la citoyenneté, l’insertion sociale et professionnelle et l’accès aux espaces publics ;
  • les éléments structurants comme conditions de réussite d’un projet politique en direction de la jeunesse des quartiers populaires.

Un forum s’est tenu à Lorient le 9 octobre 2010, pour clore la première phase de la recherche-action, cette rencontre a réuni près de 200 personnes, jeunes des quartiers, élus et professionnels, invités à débattre et formuler des préconisations pour l’action publique dans les quartiers. Un DVD retraçant les moments forts de cette journée est disponible auprès de RésO Villes.

img_raj2   img_raj1   180612_img2   img_raj7

PHASE 2

La méthodologie élaborée a consisté à créer des espaces d’échanges entre les différents projets menés dans les villes tout en les accompagnant de manière plus individualisée.

La démarche qui s’est déroulée en 2011 et 2012 combinait séminaires coopératifs et accompagnements individuels des sites.
Les séminaires coopératifs ont été des temps fort où les équipes-projets des sept villes étaient amenées à se rencontrer afin d’échanger sur leurs pratiques et produire des connaissances sur l’action publique en direction des jeunes.

Premier séminaire coopératif, 1er mars 2012 à Lorient

Thématique : l’accompagnement des jeunes et le partenariat entre acteurs

Intervenants : Chafik Hbila, sociologue et chargé de mission à RésO Villes, et Régis Cortesero, sociologue à l’INJEP

Au cours de ce premier séminaire coopératif, les acteurs présents ont pu prendre connaissance de la totalité des actions, autour de stands, organisée sous la forme d’un « marché des projets ».

Second séminaire coopératif, le 18 juin 2012, à Nantes

Thématique : la participation des jeunes

Intervenants : Bernard Bier et Régis Cortesero, sociologues à l’INJEP

Les équipe-projet ont réfléchi aux finalités de la participation (pourquoi), aux formes qu’elle prend (comment), aux jeunes qu’elle vise et les différentes façons de les mobiliser (qui).

img_pulijeune          img_raj6          img_raj5         img_raj4

Journée thématique Politiques jeunesse, 14 février 2013, Rennes

A  l’occasion de la publication de l’ouvrage Conduire un projet expérimental en direction des jeunes de quartiers populaires, une matinée d’échanges sur les politiques de jeunesse a réuni plus de 70 participants. Plus qu’un ouvrage, cette publication qui clôture la recherche-action, propose une démarche de capitalisation d’expériences, menée collectivement, et vient questionner les pratiques professionnelles, la participation des jeunes et l’expérimentation comme mode d’action publique.