Egalité et citoyenneté : les professionnels mitigés sur le texte voté à l’Assemblée nationale

Alors que les députés ont adopté (305 voix pour, 157 contre, 32 abstentions) le projet de loi Egalité et Citoyenneté qu’ils examinaient depuis le 27 juin, la Gazette a interrogé le président de l’Inter-réseaux des professionnels du développement social urbain (IR-DSU). Regrettant l’absence de prise en compte des contrats de ville, Khalid Ida-Ali craint que ce texte ne se transforme en simple catalogue de bonnes intentions.

Il ne se dit pas opposé de prime abord à ce projet de loi ni aux différentes mesures qu’il contient. Mais selon lui “pour produire des changements structurels et non se contenter de réaliser du simple affichage politique, il aurait dû s’appuyer sur les contrats de ville. Initiés par la loi Lamy, ces derniers prévoient déjà un certain nombre d’évolutions stratégiques.”

Lire l’article de la gazette

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi