Le développement économique des quartiers de Brest

Spécificités du territoire

Le territoire brestois jouit du statut de Métropole depuis le 1er janvier 2015; celui-ci lui reconnait son rôle structurant  et son rayonnement national voire international dans de nombreux domaines. Cette reconnaissance s’est appuyée notamment sur 4 domaines d’excellence:

  • Les technologies de l’information et du numérique,
  • Les activités maritimes militaires et civiles,
  • L’agriculture et alimentaire,
  • Les activité tertiaire.

Le territoire présente de nombreux atouts et attraits qui présentent autant d’opportunités de développement socio-économiques. La volonté d’inscrire pleinement ses habitants au cœur de ses politiques amène Brest Métropole à proposer des actions singulières en matière de développement économique pour ses quartiers les plus fragiles. La stratégie métropolitaine Brest 2025 propose un référentiel en matière de cohésion sociale, pour une métropole attractive et solidaire:

-Une démocratie exigeante,

-Un accès à la qualité de vie pour tous et négocié avec tous

-Une valorisation des forces et des richesses de la population au service de la dynamique locale

-Une cohésion et une solidarité territoriale, du voisinage à la métropole,

-Un accompagnement des populations les plus fragiles: une responsabilité à assumer et à partager

Chiffres clés des quartiers de Brest:

5.83% des établissements créés sur l’agglomération sont issus des quartier de Brest,

8% des établissements de l’agglomération se situent dans des quartiers de Brest,

17% des demandeurs d’emploi vivent dans les quartiers de Brest.

Sources INSEE 2013

Actions prioritaires

Parmi les actions prioritaires identifiées pour les 7 quartiers politique de la ville figurent :

  • Emploi et formation

L’axe emploi et formation vise au développement des parcours et la mobilisation des personnes vers l’insertion, la formation et l’emploi. Une attention particulière est portée à la levée des freins à l’emploi : modes de garde, mobilité, bien-être, estime de soi. Le développement et la valorisation des potentialités, des compétences des personnes.

Parmi les actions conduites figurent une initiative innovante initiée par ICEO (Structure d’insertion par l’activité économique) et le Plan Local d’Insertion (PLIE) :  L’animation d’un groupe d’habitants en recherche d’emploi. Le projet vise à impliquer les habitants dans l’organisation de café des rencontres avec des chefs entreprises du territoire. Au total depuis son lancement se sont plus de 65 personnes mobilisées dont 19 ont trouvé un emploi, 4 en formation qualifiante et 4 en emploi CUI – CAE. Le PLIE s’appuie sur un réseau de près de 180 entreprises, animée par le chargé de relation entreprises.

A noter également la tenue sur les quartiers de forum de l’emploi « Talents de nos quartiers »

  • Insertion par l’activité économique

La mobilisation des projets urbains au service de l’emploi et de l’insertion via le développement des clauses d’insertion dans les marchés publics. A noter l’intervention de plusieurs SIAE sur les quartiers notamment un chantier d’insertion et une association intermédiaire dans les secteurs du textile, de l’environnement et du bâtiment.

  • Commerce et services de proximité

-Le développement des activités commerciales et de services

-Le soutien aux acteurs associatifs via notamment un projet de télé associative, Quartiers Libres.TV. Cette web TV valorise fédère les habitants et valorisen les initiatives des quartiers.

  • Entrepreneuriat

-Le développement d’entrepreneuriat et de la création d’entreprise et d’activité s’appuie sur la mise en place d’un service d’amorçage de projet « Cités Lab ». Porté par la Maison de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le dispositif vise à promouvoir l’entrepreneuriat, détecter et accompagner en lien avec les opérateurs de l’accompagnement les initiatives entrepreneuriales des habitants.

  • Relations entreprises et quartiers

Le volet économique du contrat de ville s’attache à renforcer les liens avec les entreprises du territoire en les accompagnant dans l’évolution des emplois et des compétences dans le cadre d’une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Territoriale partagée.

Axes transversaux

Les axes transversaux sont intégrés aux programmes d’actions sans toutefois à les traiter de façon spécifique.

Axes transversaux Actions
Jeunesse
  •  La lutte contre le décrochage des jeunes,
Égalité hommes-femmes
  •  Des parcours professionnels plus égalitaires entre femmes et hommes,
Lutte contre les discriminations
  •  La lutte contre les discriminations à l’embauche

Bilan à mi parcours

A mi-parcours, parmi les actions les plus abouties figurent celles relevant de l’emploi, et de l’insertion du fait d’un travail historique des acteurs (Maison de l’emploi, Mission locale, PLIE, etc.). Le volet création est relancé avec le dispositifs Cités Lab, porté par la Maison de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MEFP).

Les actions conduites ont permis de renforcer les liens avec les entreprises aux quartiers, aux habitants par le développement d’actions de proximité. Les habitants sont associés et impliquer dans la mise en œuvre opérationnelle des actions. Ce travaille nécessite une animation constante et un maillage renforcé au plus près des quartiers.

Animation de l’axe développement économique

L’animation du contrat de ville s’articule autour d’instances de pilotage et de mise en œuvre opérationnelle. Une attention particulière est portée à la transversalités et l’intégration des niveaux de proximités notamment la mobilisation des habitants des quartiers.

L’animation du pilier développement économique et emploi s’appuie sur un groupe technique partenarial composé des partenaires suivants : État, Région Bretagne, Conseil départemental, PLIE, Mission locale, CCAS, Ville et Brest Métropole (Économie et DSU). L’animation de ce volet et de ce groupe partenarial est confiée à la Maison de l’Emploi et de la Formation pro (MEFP).

L’évaluation du dispositif Cités Lab porté par la MEFP regroupe la Caisse des dépôts, Brest Métropole, État, les structures d’accompagnement à la création d’activité et les chambres consulaires.

Plus d’informations

Philippe OMNES – Brest Métropole –  philippe.omnes@brest-metropole.fr

Emmanuelle BENARD – Maison de l’Emploi et de la Formation Professionnelle – emmanuellebenard-mefp.paysbrest@orange.fr

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi